Petit guide de survie à la période des pré-choix

Nous voici à nouveau (déja) en période de pré-choix, ce fameux moment du semestre que nous attendons tous (ou pas), et qui nous permet d’anticiper notre lieu de prochain stage, avant le choix définitif qui a lieu 1 mois avant le début de chaque semestre.
Quelques petites règles pour que tout se passe bien et éviter que l’amphi de choix ne tourne à la foire d’empoigne ou au psychodrame 😀

 

Signalez vos intentions de dispo, surnombre, stage hors domaine, etc à vos VP dès que possible.
Pour mémoire les demandes de dispos et surnombre étaient à adresser à l’ARS et au CHU de Nantes au plus tard pour le 31 janvier. Toutefois le surnombre étant un droit, il sera en principe accordé du moment que vous remplissez les critères (être enceinte ou en congé mater le jour des choix). Bien sûr il ne s’agit pas d’attendre les choix pour en faire la demande non plus !
 
Si vous envisagez un changement de ville : signalez votre intention le plus rapidement possible au VP de votre future ville, ainsi qu’à votre VP actuel.

Ceci afin d’éviter les coups de théâtre de dernière minute ! Pensez aux gens qui sont derrière (et à la santé mentale de vos VP aussi 😀 )

 
L’idéal étant que chaque VP connaisse à peu près les choix de « ses » internes le jour de l’adéquation (environ 15 j avant les choix), afin de pouvoir défendre les ouvertures de postes demandées par les internes.

– Même si ce n’est pas encore votre tour (et que ce n’est pas pour demain), commencez dès maintenant à réfléchir sérieusement aux possibilités qui s’offrent à vous et prenez contact avec les internes actuellement sur les stages qui vous intéressent.


– Lorsque votre tour viendra, soyez mignons, ne mettez pas 1 semaine à répondre !
Nous sommes 15 à 30 internes à être dans la liste de chaque ville, si tout le monde met 1 semaine à se prononcer (ou pire, ne répond carrément pas aux VP !) on ne s’en sort plus 🙁
Vous avez le droit d’hésiter, mais dans ce cas, faites au moins part aux VP de vos doutes, afin que les gens derrière vous puissent réfléchir à des plans B.

Crédit illustration : http://domas.over-blog.com

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *